Olivier de Brueker (à droite) et Jonas Duquenoy, créateurs de Lydéric, première bière de la Brasserie Lilloise

Il y a tout juste un an, Olivier de Brueker, 34 ans, créait la Brasserie Lilloise. De sa rencontre avec Jonas Duquenois, brasseur belge de son état, est née la bière artisanale Lydéric, du nom du célèbre géant lillois. Après les premiers brassins de l’été, les premières bouteilles de bière sont arrivées fin août dans les étals des cavistes, restaurants et des bars de la métropole lilloise.

Qu’elle soit blonde, toute en générosité et de caractère, triple, toute en rondeurs et en subtilités, rouge au goût de fruits ou de saison, la Lydéric séduit tous ceux qui l’a goûtent. Imaginée avec audace et passion, brassée à la manière artisanale, cette bière c’est avant tout l’histoire d’une belle aventure humaine inspirée de voyages et de diners en famille ou entre amis, guidée par des émotions et des envies et aussi par la fibre entrepreneuriale familiale. « Mon père est un entrepreneur. J’ai toujours su que j’allais un jour entreprendre à mon tour. Ces dernières années, j’ai rédigé des business plan sur des projets différents mais sans jamais oser me lancer réellement », confie Olivier après une dizaine d’années la tête passée dans les finances de grandes entreprises (Pierre Fabre, Brico Dépôt, Kiabi).

En avril 2016, alors qu’il s’amuse encore à faire de la bière pour ses amis dans sa cuisine, il décide de suivre une formation de brasseur au lycée agricole de Douai afin d’acquérir les techniques de fabrication d’une bière artisanale. Une formation qui le conforte dans son projet. Porté par les avis enthousiastes de son entourage (et de sa banque), le jeune créateur commence à visiter des locaux et dépose les statuts de création de sa société Brasserie Lilloise en décembre 2016. Finalement établi à Roncq, il rencontre par hasard un jeune brasseur belge tout aussi passionné et généreux. « Avec Jonas, nous avons élaboré les recettes ensemble comme on élabore des recettes de cuisine. Nous travaillons une bière artisanale en utilisant exclusivement des houblons de Boeschepe (59) et des orges et froments de la région. Il nous tient aussi à cœur de brasser uniquement avec des ingrédients 100% naturels et de bons fruits, le tout sans aucun additif », précise-t-il.

Ce savoir-faire artisanal permet aujourd’hui à la bière Lydéric d’être référencée chez les meilleurs cavistes, bars et restaurants de la métropole lilloise, dont celui du prestigieux Hermitage Gantois, du Rouge Barre ou de l’Arbre Voyageur. Depuis juillet, 620 hectolitres de bière ont été brassés dans les cuves de la Brasserie Lilloise et près de 300 hectolitres ont été vendus à ce jour. Les deux hommes ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et travaillent déjà à la fabrication d’une autre bière qui, commercialisée sous un autre nom, sera exclusivement dédiée à la grande distribution.

Ambitieux, Olivier De Brueker envisage de recruter un deuxième brasseur pour épauler Jonas ainsi que des commerciaux pour faire connaitre sa bière artisanale 100% lilloise, devenue géante en à peine quelques mois.

http://www.brasserie-lilloise.com

https://www.facebook.com/brasserielilloise/